Les harmonies du Notre Père

Ecrit par piment sur . Publié dans Voix mixtes

    • CatĂ©gorie: Voix mixtes
    • Nombre de voix: 4
    • Age: adultes
    • Accompagnement: rĂ©citants
    • DurĂ©e:  60 min
    • AnnĂ©e: 2009
    • Editeur: Non Ă©ditĂ©

 

    • Description: Le « Notre Père » est comme un monument de sagesse universelle, un des grands trĂ©sors de l’humanitĂ©. Les musiciens ne s’y sont pas trompĂ©s puisqu’ils ont Ă©tĂ© si nombreux Ă  le mettre en musique (encore de nos jours). C’est un texte court, avec des phrases très individualisĂ©es. Ce texte rejette une forme musicale trop simpliste du style “couplet – refrain”. Ce texte appelle un dĂ©passement dans l’écriture en restant près des mots. Chaque phrase musicale cherche Ă  Ă©pouser le mouvement des mots au sein de la prière. La mise en musique de chaque compositeur permet de trouver une porte d’accès originale vers le texte. Chacun le colore Ă  sa manière et nous rĂ©vèle une part de l’arc-en-ciel contenu dans le “Pater”.
    •  
    •  La quasi totalitĂ© des compositions originales utilisĂ©es dans ce projet avaient comme parole le texte latin du “Pater noster”. Je n’ai gardĂ© ce texte que pour le dernier chant. Pour tous les autres, j’ai voulu prendre des mots en français pour rĂ©vĂ©ler consciemment le lien entre l’élan du texte original et de la musique. Cela donne pour chaque morceau un texte diffĂ©rent (car la musique est diffĂ©rente). Cette rĂ©-Ă©criture poĂ©tique du texte du “Pater” est un essai pour rendre vivant l’impulsion contenue dans la prière. Comment trouver les mots correspondant Ă  la situation musicale du morceau tout en restant fidèle Ă  la prière offerte par JĂ©sus ? Pour le chanteur et l’auditeur, ce chemin mĂ©ditatif permet de rester attentif Ă  ce qui change et par la mĂŞme, percevoir ce qui ne bouge pas, ce qui vit au plus profond. C’est comme un mantra moderne qui permet d’approcher un centre vivant et dynamique.
    •  
    • C’est donc un concert sans fil narratif. Le thème central est immobile, mais la musique le rend vivant, l’anime et permet Ă  chacun de faire un voyage intĂ©rieur. Face Ă  un texte si puissant, j’ai voulu une ambiance de concert souple. Je craignais le sĂ©rieux mortifère, alors j’ai entrecoupĂ© le thème et variation sur le “Notre Père” par des textes, et quelques autres morceaux (Sanctus, Tibie poiem, …) pour crĂ©er des respirations qui peuvent intensifier la spirale gĂ©nĂ©rale du concert. Le dernier chant (Ă  8 voix) se dresse comme une cathĂ©drale, un espace lumineux que seul les individus libres, collaborant ensemble, peuvent oser construire. Le chemin passe bien par le “je” qui ose le “nous” qui peut dire “notre” Père. 

CD de travail: (voix et accompagnement) Disponible chez le compositeur

Mots-clefs :